Le Phénomène Des FEMMES COUGARS…DÉMYSTIFIÉ!

Le terme « cougar » serait né dans les vestiaires des Canucks, l'équipe de hockey de Vancouver, à la fin des années 90 : ainsi étaient surnommées les meufs célibataires « d'un certain âge » qui ne rataient nul de leurs matchs. En 2009, une étude réalisée par le site de rencontre Parship a révélé qu'un tiers des meufs quadragénaires seraient des cougars.

Gronzesses Cougars : Le phénomène des filles cougars prend de plus. Là-bas, les gonzesses plus très jeunes qui hantaient les bars jusqu'au last call et, l'alcool aidant, qui essayaient de «lever» n'importe quel lapin, bedonnant ou pustuleux, étaient surnommées «cougars». Les amas du Cougar Discothèque sont des gronzesses de carrière ambitieuses, sophistiquées, sportives, coquettes, parfumées et habillées à la dernière mode.

Hormis doute également pour des raisons sociétales fort anciennes et que plusieurs décennies de féminisme dogmatique et niveleur n'ont pas (encore ?) réussi à jeter à bas pleinement : qu'une fille soit séduite par le rôle de protecteur, d'éducateur, de mentor,de Pygmalion attribué en certains cas à conseils supplémentaires des mecs plus mûrs, est un rôle qui à mes mirettes fait sens ; alors que la conduite symétrique desdites cougars (et de leurs jeunes partenaires) m'arrive presque spontanément et "naturellement" comme une double faute de goût alliant jeunisme illusoire d'un côté et Œdipe mal soldé de celui-ci.Le Phénomène Des Femmes Cougar

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *